C3P ou le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité

0

Les premiers décrets sont enfin parus. L’État confirme donc le démarrage du dispositif de pénibilité pour quatre critères d’expositions aux risques professionnels dès le 1er janvier 2015, et une application effective pour les six autres critères au 1er janvier 2016. De nombreux salariés vont donc pouvoir bénéficier de plus de justice et d’équité lorsqu’ils réaliseront des tâches pénibles.

Cet acquis social, né dans son concept lors de la réforme des retraites de 2003, est une avancée historique obtenue par la CFDT ! Il aura fallu pas moins de dix années pour que le dispositif voie le jour.

Il faut se rappeler le sens de la mise en œuvre du compte pénibilité. Il s’agit d’une compensation pour être ou avoir été exposé au cours de son parcours professionnel à des risques liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement physique agressif et à certains rythmes de travail, susceptibles de laisser des traces durables, identifiables et irréversibles sur la santé du travailleur !

En effet, il est démontré par de nombreuses études que la pénibilité du travail a des conséquences, notamment avec une différence d’espérance de vie de plus de sept années entre les catégories socioprofessionnelles les plus exposées et celles qui le sont le moins. Par ailleurs, la pénibilité du travail a également des effets sur la durée de vie en bonne santé.

Pour la CFDT, le compte pénibilité est une réponse à un besoin d’équité sociale et de prévention. À nos élus et militants de faire vivre ce dispositif, de corriger encore ses imperfections pour contraindre les entreprises à s’engager dans cette voie, partie intégrante d’un développement durable.

3 novembre 2014 |

Les commentaires sont fermés.

Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch