Semaine de l’industrie : la compétitivité ne s’arrête pas aux salaires

0

« Marges trop faibles, manque de compétitivité, manque de flexibilité… », le discours ambiant, en particulier celui du patronat, pointe régulièrement ce qui constituerait les faiblesses de l’industrie française. Le salarié français trop payé, allergique au changement et travaillant trop peu serait donc le principal responsable du chômage dans notre pays où la seule issue possible pour renouer avec la croissance serait de conduire d’importantes « réformes structurelles ». Ce sujet mérite d’être abordé sans tabou, mais la réponse n’est certainement pas si simple. Pour éclairer le débat, la FGMM-CFDT a demandé au cabinet Syndex de réaliser une analyse des coûts de production dans l’automobile. Les résultats montrent qu’il est important de dépasser les idées préconçues pour identifier l’ensemble des déterminants de la compétitivité.

Lire l’argumentaire SemaineIndustrie_FGMMCFDT_Avril15

11 avril 2015 |

Les commentaires sont fermés.

Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch