Repenser l’entreprise et la participation des salariés

0

L’entreprise, quelle que soit sa taille, est un acteur incontournable de l’activité économique. Elle a de multiples dimensions : lieu de création de richesses, collectif humain, communauté de travail, espace de démocratie sociale, lieu de l’investissement productif. Son projet ne peut se résumer à une recherche d’intérêts financiers de court terme. Rééquilibrer travail et capital est nécessaire. Si le capital est nécessaire et le rôle des actionnaires important pour la bonne marche de l’économie, la stratégie de l’entreprise ne peut faire abstraction du fait que la création de valeur est l’oeuvre d’un collectif de travail s’inscrivant dans un environnement et un territoire. L’entreprise, en tant que projet commun fédérateur, doit être réhabilitée et réappropriée par ceux qui la font vivre.

Il est nécessaire de repenser les finalités de l’entreprise. Il s’agit également de renforcer les formes de démocratie dans l’entreprise et de redonner au travail la place centrale qu’il doit occuper. Dans ce cadre, l’approche de la participation doit être globale et inclure tant la participation aux résultats qu’une meilleure participation des travailleurs aux décisions qui les concernent. La « codétermination à la française » qui permet un meilleur partage du pouvoir et une gouvernance plus coopérative est-elle une voie à rechercher ? Pour nous, la codétermination est une idée porteuse d’avenir qui doit trouver sa place dans la loi.

4 janvier 2018 |

Les commentaires sont fermés.

Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch