Une nouvelle définition de l’entreprise ?

0

La CFDT milite avec vigueur pour que l’objet social de l’entreprise soit étendu. Ce dernier fait référence à deux articles du Code civil – 1832 et 1833 – qui fondent la définition même de ce que nous entendons par « entreprise » aujourd’hui. Nous poussons pour qu’elle ne se limite pas à la recherche de la seule rentabilité à court terme et que le travail retrouve une place centrale, ce qui suppose de donner plus de poids aux salariés et à ceux qui les représentent ».

Les principaux axes que nous souhaitons faire avancer portent sur donc le renforcement de la présence de représentants des salariés dans les conseils d’administration, un meilleur partage des fruits de l’entreprise et l’orientation de l’épargne salariale pour aller vers un monde durable, une redéfinition de l’entreprise et surtout de son rôle.

L’enjeu ? Faire émerger par la réflexion des modèles d’entreprises allant dans le sens du respect de l’environnement ou d’un comportement social ambitieux. Suite aux annonces récentes du gouvernement sur le sujet, nous y voyons des opportunités pour faire évoluer l’entreprise et sa gouvernance. Notre fédération (FGMM) en a profité pour organiser fin janvier 2018 une session de recherche avec l’Institut des sciences sociales du travail sur le thème : « à qui appartient l’entreprise ? ».

11 février 2018 |

Les commentaires sont fermés.

Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch