Blog SYMETAL 38

CCI Grenoble et les journées portes ouvertes en entreprises

0

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Grenoble organise la 13ème édition des Journées Portes Ouvertes des Entreprises en Isère du 12 au 19 octobre 2015. C’est l’opportunité pour le grand public, et notamment des jeunes, de visiter un large panel d’entreprises de la région grenobloise.

120 entreprises ont ouvert leurs portes en 2014 ! Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour s’inscrire (à partir du 1er Septembre), sur le site web spécifique créé par la CCI à l’adresse suivante jpo.grenoble.cci.fr.

8 juillet 2015 |

Pétition contre le plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs

0

Suite à l’annonce, le 9 juin 2015, par le premier ministres Manuel VALLS, de mesures visant à plafonner l’indemnisation du préjudice lié à un licenciement injustifié, notre conseil lance un appel à la mobilisation contre ce projet de réforme qui, loin de favoriser la reprise de la croissance, mettrait à mal la justice sociale, ainsi que les règles de droit encadrant le licenciement.

Une pétition est diffusée sur le web, vous pourrez la trouver à l’adresse suivante ici : pétition ainsi qu’un article, concernant les enjeux d’une telle réforme ici : article

3 juillet 2015 |

CFDT Cadres : Manager sans se renier !

0

Libérer l’entreprise ? Ralentir la cadence ? Relancer la participation ? Résister à la pression ? Prendre la parole ? Les concepts fleurissent autour du management de l’entreprise. Qu’est-ce qu’être manager aujourd’hui ? De nombreux cadres, impliqués dans l’exercice de leur responsabilité et y trouvant un intérêt fort, vivent mal la réduction de leur autonomie du fait de la pression croissante et démesurée d’objectifs peu ou pas discutés. Comment articuler la qualité du travail, les attentes des salariés et de la place du collectif ? Faut-il courber la tête en faisant le deuil de ses convictions ou peut-on donner du sens à l’exercice de la responsabilité ? Fruit de réflexions croisées de managers du public et du privé, ce livre établit un diagnostic et donne des repères. Il propose des marges de manoeuvre pour qu’un manager trouve le bon équilibre et la bonne distance qui lui permettent d’accomplir sa mission et de bien faire son travail. Loin de la théorie, cet ouvrage privilégie une approche de terrain et la rencontre des acteurs.

Livre : Manager sans se renier
Jean-Paul Bouchet, Bernard Jarry-Lacombe. Préface de Laurent Berger
Les Éditions de l’Atelier, 160 pages, 10 euros, à paraître le 29 mai 2015

 

2 juin 2015 |

Congés : le don de jours de repos entre salariés est légal

0

La loi du 9 mai 2014 inscrit dans le Code du travail la possibilité pour les salariés de faire don de jours de repos à un de leurs collègues dont l’enfant est gravement malade. Elle a été publiée au journal officiel le 10 mai (LOI n° 2014-459 du 09.05.14), et donc en vigueur depuis le 11 mai 2014. Désormais t un salarié peut, sur sa demande et en accord avec l’employeur, renoncer anonymement et sans contrepartie à tout ou partie de ses jours de repos non pris, qu’ils aient été affectés ou non sur un compte épargne temps, au bénéfice d’un autre salarié de l’entreprise qui assume la charge d’un enfant âgé de moins de 20 ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants.

Cette loi est une réelle avancée à notre sens, en ce qu’elle introduit une dimension de solidarité au sein de l’entreprise. Elle vient consacrer des pratiques déjà existantes dans certaines entreprises et encadrées jusqu’alors par des accords collectifs.  Deux nouveaux articles sont introduits dans le Code du travail : articles L. 1225-65-1 et L.1 225-65-2.

– L’article L. 1225-65-1 ouvre la possibilité à tout salarié de décider, en accord avec l’employeur, de renoncer de façon anonyme et sans contrepartie au bénéfice de jours de repos afin d’en faire profiter l’un de ses collègues qui « assume la charge d’un enfant âgé de moins de 20 ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants ».

Il ressort de ces dispositions que tout type de jours de repos peut être cédé, y compris ceux figurant sur un compte épargne temps. Cependant, en ce qui concerne les congés payés, seuls les jours excédents la durée de 24 jours ouvrables peuvent être cédés.

– Il ressort de l’article L. 1225-65-2, que le salarié bénéficiaire du don de jours doit fournir un certificat médical émanant du médecin suivant l’enfant et attestant de la particulière gravité de la maladie, du handicap ou de l’accident en question.

Le salarié absent grâce à ces jours de repos cédés par ses collègues, bénéficie pendant cette absence du maintien de sa rémunération et cette période est assimilée à une période de travail effectif en ce qui concerne les droits attachés à l’ancienneté.

Cette loi également applicable aux agents publics civils et militaires sera complétée par un décret qui fixera les conditions d’application de ce dispositif à ces personnels.

10 juin 2014 |
Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch