Blog SYMETAL 38

La CFDT valide une revalorisation des salaires des I&C de la Métallurgie de 2,1% pour 2019

0

Depuis novembre 2018, les partenaires sociaux de la Métallurgie se sont rencontrés trois fois au sujet des salaires minimaux conventionnels des Ingénieurs et Cadres de la Métallurgie.

La CFDT a d’abord insisté pour réactualiser les salaires minimaux de 2018. En effet, la revalorisation actée par les partenaires de la branche en janvier 2018 était de 1,2% et l’accord prévoyait une « clause de revoyure », c’est-à-dire une renégociation au cas où l’inflation de l’année s’avérerait en réalité plus élevée que les prévisions du début d’année. Ce qui a été le cas pour 2018. Les trois organisations signataires de l‘accord 2018 (CFDT, CGC et FO) demandaient l’activation de cette clause, mais l’UIMM a refusé.

Pour 2019, la première proposition de l’UIMM était de 1,7% puis 1,9%. La CFDT a revendiqué une revalorisation de 2,6% afin de prendre en compte la non activation de la revoyure 2018 et l’évolution des prix 2019. Après plusieurs discussions et interruptions de séances, l’UIMM est finalement revenue avec une dernière proposition à 2,1%. L’accord a été signé ce jour par la CFDT, la CGC, FO et l’UIMM.

15 janvier 2019 |

NAO : clôturer 2015 et négocier 2016

0

Nos enquêtes fédérales permettent de publier mensuellement, à l’attention de nos militants, un tableau de bord de suivi des négociations sur les salaires. Elles témoignent de l’utilité des actions des délégués et les aident à bâtir leurs revendications lors des différentes étapes des négociations dans l’entreprise.

Ces dernières peuvent avoir lieu au niveau de l’établissement ou d’un groupe d’établissements. La Loi de Modernisation du dialogue social du 17 août 2015 a redéfini les temps d’information-consultation et de négociation dans l’entreprise à partir du 1er janvier 2016. Dans un souci d’efficacité, toutes négociations récurrentes ont été regroupées en deux temps annuels.

Nos enquêtes s’intéressent essentiellement aux temps de négociation sur les thèmes suivants :

  • Salaires effectifs
  • Intéressement, participation, épargne salariale, PERCO
  • Suivi et mise en oeuvre des mesures destinées à éliminer les écarts de rémunération et de déroulement de carrière entre les femmes et les hommes
  • Durée effective et organisation du temps de travail
  • Partage de la valeur ajoutée : rémunérations, investissements et dividendes.

L’appui de l’expert auprès du CE est une opportunité à saisir, le cabinet Syndex travaille étroitement avec la CFDT sur ces sujets.

6 décembre 2015 |

NAO – Négociation annuelle obligatoire

0

Toujours très attendues par les salariés, les négociations annuelles obligatoires sont toujours un moment important pour les équipes syndicales CFDT.

La NAO est obligatoire dans toutes les entreprises dès lors qu’il y a une ou plusieurs sections syndicales représentatives. Elle est possible dans les entreprises de moins de 50 salariés… La NAO ne se limite pas à sa composante salariale stricte : elle doit prendre en compte toutes les composantes de la rémunération , comme la participation de l’employeur à la complémentaire santé. Elle intègre également d’autres thèmes comme l’égalité professionnelle et salariale entre les hommes et les femmes.

Chaque année depuis 2013, notre fédération recense les résultats des différentes NAO via les DSC et nos Unions Mines Métaux. Ces éléments sont consolidés dans un fichier unique permettant à tous nos négociateurs de disposer des tendances actualisées, en cours ou finalisées. Ce tableau est suivi et mis en ligne sur le site intranet vers le 15 du mois. Sur les premières tendances 2015, on a la confirmation de négociations difficiles : le nombre d’échecs de négociation (22) est presque aussi élevé que le nombre d’accords (25)…

 

6 avril 2015 |
Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch