Blog SYMETAL 38

Ecopla vivra !

0

Se battre pour conserver son emploi n’est pas une tâche facile. Cela fait 9 mois que les ex-salariés mettent tout en œuvre pour retrouver leur « deuxième maison » : ECOPLA. Il reste de l’espoir et l’équipe de manque pas de courage ! Un appel est lancé pour réfléchir à atteindre objectif suivant : redémarrer l’outil de travail et fabriquer des barquettes pour les clients. 

Nous vous invitons à participer nombreux à l’Assemblée Générale d’ECOPLA SCOP mercredi 14 décembre 2016 à 19h à la bourse du travail à Grenoble. Lire le tract-alu-debout et visualiser l’invitation affiche-alu-debout.

9 décembre 2016 |

Ecopla : l’appel des salariés est rejeté. Il reste un espoir…

0

Laurent BERGER, les responsables régionaux CFDT Rhône-Alpes et le syndicat SYMETAL38 apportons tout notre soutien aux ex-salariés de l’entreprise Ecopla (Saint Vincent de Mercuze) dans leur combat pour la reprise de leur outil de travail sous forme de SCOP. Même si le tribunal de commerce de Grenoble a rejeté l’appel ce 20 octobre 2016, un dernier recours dit « en tierce opposition » pourrait encore changer la donne. Le délibéré de cette procédure est fixé le 3 novembre. Si leur volonté est entendue, le dossier repartirait alors à la case départ. Il ne reste donc qu’à espérer que le lobbying opéré ces dernières semaine auprès de personnalités politiques porte du fruit et permette de reprendre l’activité au plus vite…

22 octobre 2016 |

Ecopla : les salariés se battent pour devenir une Scop

0

L’enjeu est clairement de ne pas perdre une fois de plus une entreprise industrielle – L’Union régionale des Scop.

La CFDT métallurgie soutient le projet de création de SCOP porté par les salariés de l’entreprise Ecopla, l’usine historique de fabrication de barquettes de Saint-Vincent-de-Mercuze (38). Après sa mise en liquidation judiciaire en mars dernier, une première décision de justice rendue le 24 juin 2016 est venue doucher les espoirs des ex-salariés. Bien que le projet soit réaliste et que le collectif ait réussi à réunir les 2,3 millions d’euros nécessaires au fonctionnement de l’entreprise grâce à la solidarité des personnes et des institutions, le juge n’a pas validé le projet et a décidé de vendre l’outil et les machines à un groupe italien (le concurrent direct et par ailleurs lui aussi en difficulté économique).

Pourtant, les perspectives sont favorables et le projet de reprise bénéficie de nombreux soutiens, dont les élus du Grésivaudan comme le député PS de l’ Isère Pierre Ribeaud. Le business plan prévoit l’embauche de 50 personnes au bout de trois ans, 66 au bout de cinq ans. Les salariés estiment leur chiffre d’affaires à 6 millions d’euros en cinq ans.

Le jugement en appel s’est tenu ce 18 juillet, mais la décision du tribunal de commerce de Grenoble a été mise en délibéré à la fin du mois d’août, voire début du mois de septembre. En attendant, nous appelons les citoyens et adhérents CFDT à signer la pétition sur change.org/p/ecopla.

18 juillet 2016 |

Pétition contre le plafonnement de l’indemnisation des licenciements abusifs

0

Suite à l’annonce, le 9 juin 2015, par le premier ministres Manuel VALLS, de mesures visant à plafonner l’indemnisation du préjudice lié à un licenciement injustifié, notre conseil lance un appel à la mobilisation contre ce projet de réforme qui, loin de favoriser la reprise de la croissance, mettrait à mal la justice sociale, ainsi que les règles de droit encadrant le licenciement.

Une pétition est diffusée sur le web, vous pourrez la trouver à l’adresse suivante ici : pétition ainsi qu’un article, concernant les enjeux d’une telle réforme ici : article

3 juillet 2015 |
Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch