Blog SYMETAL 38

Concertation sur le télétravail

0

Après des rencontres bilatérales, la première séance de concertation entre organisations syndicales et patronales relative au télétravail s’est finalement tenue le 6 mars, au MEDEF. 

Cette première rencontre a permis de fixer le cadre et une méthodologie de travail. Pour la délégation patronale (MEDEF, CPME et U2P), l’idée est d’établir un état des lieux via une mise en commun des données et l’organisation d’auditions (d’entreprises, d’institutions, d’experts), afin d’élaborer un guide de bonnes pratiques servant de base à la négociation collective. Si la CFDT approuve la méthodologie de travail proposée, elle ne se satisfait pas de l’élaboration d’un simple guide.

Au cœur de l’organisation du travail de demain, le télétravail doit faire l’objet d’une véritable dynamique, justifiant qu’à terme, cette concertation débouche sur l’ouverture d’une négociation interprofessionnelle en vue :

  • d’étendre le champ du télétravail
  • d’y introduire plus de souplesse
  • de l’encourager en le rendant plus accessible
  • de favoriser la protection des télétravailleurs
  • de définir un véritable droit à la déconnexion.

Si aucune date butoir n’a été posée, le rythme des discussions s’annonce relativement soutenu. Les prochaines rencontres (auditions et séances de concertation) ont été fixées aux dates suivantes : le 24 mars, le 5 avril, le 26 avril, le 2 mai et le le 9 mai.

14 mars 2017 |

Télétravail : un mode d’organisation du travail

0

Le télétravail est-il un progrès ou pas ? Est-il est un facteur de qualité de vie au travail ou de stress supplémentaire ?

Il est utile de rappeler que tous les salariés ne peuvent pas y prétendre, car leur travail ne s’y prête pas, notamment dans les ateliers de production. Dans les cas où c’est possible, la nécessité de conserver une « communauté de travail » est impérative ! Le télétravail est attendu par certains salariés qui y voient une réponse au poids des transports, au mal-être de la vie en « open-space », au besoin de mieux articuler vie professionnelle et personnelle, etc. Le télétravail peut constituer une réponse individuelle à des problèmes collectifs sans pour autant régler ceux-ci.

La CFDT souhaite encadrer la démarche, qui trop souvent relève d’un droit discrétionnaire de l’employeur et l’accorde individuellement par avenant au contrat de travail. En ce sens, un accord-cadre apporte une réponse collective. Il constitue une amélioration en « démocratisant » la possibilité de recourir au télétravail. Lire notre tract sur les conditions de réussite du télétravail.

Lire notre tract_CFDT_teletravail

Télétravail : un progrès ou pas ?

View Results

Loading ... Loading ...

17 juillet 2015 |
Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch