Symetal 38 : syndicat CFDT de l’Isère

Bienvenue sur notre page d’accueil !

Soyez révolutionnaires, fabriquez le possible, le possible qui change le présent et façonne l’avenir.

Nicole Notat, secrétaire génénale de la CFDT de 1992 à 2002.

A la CFDT, nous développons un syndicalisme qui veut assurer la représentation des salariés et la défense de leurs intérêts dans un objectif de transformation sociale en lien avec nos valeurs fondamentales de démocratie, de solidarité, d’émancipation des salariés. Un syndicalisme ayant fait le choix du réformisme pour y parvenir !

Au fil de son histoire, la CFDT s’est dotée de structures — syndicats, fédérations, unions régionales interprofessionnelles, unions confédérales, Confédération — dont le rôle, les missions, les fonctions politiques et décisionnelles sont clairement définies et constituent le cadre organisé de son fonctionnement fédéraliste.

A ce titre, le syndicat est le premier lieu d’échange, de confrontation des réalités et de soutien des différentes sections syndicales d’un secteur professionnel sur un territoire. Le syndicat, structure politique de base, contribue à la construction de l’intérêt commun des salariés et aux orientations des structures fédératives et de la Confédération. Il tient une place irremplaçable dans l’élaboration et l’appropriation des positions et de la culture commune de l’organisation.

La CFDT, ce sont avant tout des hommes et des femmes qui font le choix de se regrouper, de s’organiser collectivement au service des salariés, pour améliorer les garanties dont ils bénéficient, construire avec eux les solutions aux problèmes qu’ils rencontrent. Des hommes et des femmes qui, dans l’action, sont porteurs de valeurs communes.

Marcel Grignard, Trésorier confédéral

Le Symetal38 fait le choix d’un syndicalisme d’adhérents. En votre qualité de salariés, vos votes dans les élections professionnelles, nous donnent la représentativité et la capacité à négocier en votre nom, mais c’est adhésion à notre organisation qui assure la pérennité de notre légitimité, notre indépendance financière et politique, notre capacité à s’engager et à mobiliser ! Notre nombre d’adhérents et la qualité de la relation du syndicat avec chacun d’entre nous sont des éléments fondamentaux de notre rapport de force.

La CFDT a fait le choix d’une évolution par la voie des réformes, c’est-à-dire ne pas se cantonner aux rôles de protestation et de contestation systématiques. L’action syndicale, c’est un tout : c’est s’opposer quand on n’est pas d’accord, mais c’est aussi agir, proposer, négocier et s’engager afin d’obtenir des résultats concrets pour les salariés !

Le champ de la métallurgie couvre sept secteurs d’activité:

  • Produits informatiques électroniques et optiques
  • Equipements électriques
  • Machines et équipements
  • Industrie automobile
  • Industrie aéronautique et spatiale, ferroviaire, navale et cycles
  • Métallurgie, produits métalliques, sidérurgie et nucléaire
  • Installation et réparation de machines et d’équipements

Quelques chiffres clés
1,5 million de salariés
43 000 entreprises
356,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires
57 % des exportations manufacturières
45,5 % de la valeur ajoutée manufacturière

La R&D* représente 4,8 % du chiffre d’affaires des entreprises.

*Le budget consacré à la R&D correspond à la part des dépenses dans le chiffre d’affaires des entreprises investissant en R&D.

Source : INSEE (statistiques annuelles d’entreprises 2009, enquête R&D 2009) et Unedic(effectifs salariés 2010).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2015 - Vantage Thème - Hébergé chez O2Switch